Association de jeux de rôles (Cannes)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Découvrir Ilanith, l'univers des nains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
trickytophe
Administrateur Catcheur
Administrateur Catcheur
avatar

Nombre de messages : 6506
Age : 42
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Découvrir Ilanith, l'univers des nains   Lun 7 Mar 2011 - 16:26

Cet environnement de jeu médiéval-fantastique est tiré de « l’Univers des Nains », un ouvrage collectif de Guillermo Gonzalez, de Laurent et Olivier Souillé. Il s’agit d’un cross-over imaginaire mêlant artbook, récit romanesque et conte.

On jouera avec des règles maison largement inspirées du système de jeu de « Barbarian of Lémuria » mais remaniées par mes soins avec l’aide devenue indispensable de Gaby.


Les runes sans âge gravées sur les parois du volcan Irkmaar, le point culminant des Montagnes Sacrées racontent que le peuple nain fut créé par Khros, le Roi des Dieux, peu de temps après la Grande Guerre qui vit s’affronter les différentes armées divines.

Lassé par les barbaries des autres immortels, alors que le Grand Hiver s’abattait sur les sept royaumes mortels, terrible conséquence des exactions sauvages des dieux et de leurs suivants, Khros s’allia à ses frères Lycros, le Dieu-Orfèvre, et Aryos, le Dieu-Mage, pour façonner à partir de la pierre un peuple à son image.

Après avoir présenté sa création à sa douce épouse Yeowin, la Déesse-Lune, il déposa ses nouveaux enfants sous les Montagnes Sacrées situées au nord de la Malnatrie. Là, préservés et protégés par la bienveillance de leur père divin, les nains fondèrent leur première cité : Ilanith.

Au fil des siècles, le peuple nain se développa rapidement. La cité d’Ilanith s’agrandit d’autant. Les profondeurs des Montagnes Sacrées furent explorées, fouillées et exploitées. Ce ne fut pas facile car les nains durent forger leur royaume originel en combattant des hordes de créatures souterraines belliqueuses (gobelins et trolls principalement). Ils s’opposèrent aussi aux dragons, maîtres jusqu’alors incontestés des cimes montagneuses. L’ancienne race devint leur pire ennemi, leur Némésis.

Au bout d’un certain temps, Ilanith fut trop étroite pour contenir la population naine toujours croissante et florissante. Le roi de l’époque décida alors que la nation se diviserait en deux. Une moitié resterait dans la cité minière d’origine et l’autre partirait conquérir de nouveaux territoires. Ainsi, furent créés au fil du temps les communautés extérieures des Forêts Noires de Misarez, des Côtes de l’Ostuar, des Déserts de Loudrac, des Territoires Gelés de l’Almor et des Montagnes de Belmeaor. Ilanith devint ainsi le cœur et la capitale d’un royaume vaste et prospère. Le roi nain devint par là même un monarque puissant, respecté des hommes et même des elfes. Parallèlement, grâce à cette expansion territoriale, les nains développèrent d’autres savoirs, d’autres aptitudes et d’autres artisanats. Ce fut très profitable pour leur civilisation. Cependant, cette expansion ne se fit pas sans heurts, ni sans conflits. Les nains durent se confronter à de nouveaux ennemis dont principalement les orques. Mais, ils purent aussi passer de nouvelles alliances durables avec les hommes et les elfes.

Le peuple nain est structuré en familles étendues dirigées par un patriarche et regroupées en clans. Les clans sont dirigés par des chefs nommés khers, issus généralement de la famille la plus puissante du clan. Les clans sont tous liés à un animal totémique (le clan du loup, le clan du renne, le clan du corbeau, etc…). Tous les khers doivent allégeance au roi d’Ilanith, nommé également Roi-Dragon car son trône ancestral est sculpté dans le crâne du premier grand dragon abattu. Sa succession est héréditaire. Si le roi ne dispose malheureusement pas d’un héritier direct, à sa mort, un nouveau roi est élu parmi les khers. Pour gouverner, le roi est assisté du Mage Royal (son conseiller personnel). Il peut compter également sur les cénacles des mages et des maîtres-artisans pour l’épauler et le soutenir. Au niveau clanique, les khers sont souvent également secondés par un mage. Au niveau familial, le patriarche s’organise selon son bon vouloir mais restent sous l’autorité du kher.

Les nains sont un peuple sociable très proche de la nature et des animaux. Ils entretiennent des rapports quasi fusionnels avec leur compagnons domestiques (chiens, loups, etc…), leurs montures (principalement les sangliers mais aussi des cerfs, des grands loups, des poneys et des rennes), et leurs fameux corbeaux à la fois messagers et sentinelles.

Ce sont également des artisans et des commerçants d’exception. Ils sont réputés de par le monde pour la subtilité de leur forge, leur bière délicieuse et leur herbe à fumer inimitable (un tabac fort et légèrement euphorisant appelé « Herbe des Dieux »).

De plus, leur art de la guerre est très développé. Les nains doivent effectuer un service militaire obligatoire avant l’âge adulte. Même les naines sont formées dans une moindre mesure aux techniques militaires de base et au maniement des armes traditionnelles (hache et marteau).

Les mages nains sont des adeptes des arts occultes redoutés, souvent expert en alchimie. Il n’est pas rare de voir un mage nain accompagné d’une fée en tant que fidèle familier assistant.

Il est aussi important de noter que l’école et l’éducation sont obligatoires chez les nains ce qui fait que la population est relativement instruite et cultivée comparativement aux autres peuples mortels.

Leur société est ainsi bien organisée et avancée. Leur justice est équilibrée. Les naines ont les mêmes droits que les mâles même si leurs taches quotidiennes restent souvent liées au foyer. La liberté d’expression existe. Le respect d’autrui et de la vie en général sont sacrés. Leur tradition est avant tout orale mais leur écriture basée sur des runes est riche et précise.

Les nains aiment les festivités et les jeux en tout genre. Esthètes, ils adorent également l’art et l’artisanat. La lutte est le sport national. Les échecs sont appréciés et couramment pratiqués à tout âge. Les veillés passées au coin du feu en écoutant des contes glorieux sont toujours des moments de détente agréables.

Les nains vivent longtemps, plus de 150 ans, voire près de 200 ans pour certains. Ils sont adolescents vers 30 ans et adultes vers 50 ans, légalement à la fin de leur service militaire. Ils mesurent environ 1m30 (de 1m25 à 1m35 pour les mâles et de 1m20 à 1m30 pour les femelles). Ils sont solides, trapus et lourds (environ 60 à 70 kg). Leur peau est blanche. Leurs cheveux et leurs yeux sont généralement clairs. La pilosité, surtout faciale, est très fournie chez les mâles. De leur origine souterraine, ils ont gardés une très bonne vision nocturne.

_________________
Camilla : Vous devriez, monsieur, vous démasquez.
L'étranger : Vraiment ?
Cassilda : Vraiment, il est temps. Nous avons tous ôté nos déguisements, sauf vous.
L'étranger : Je ne porte pas de masque.
Camilla (terrifiée, à Cassilda) : Pas de masque ? Pas de masque !
Le Roi en jaune, acte I, scène II.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Découvrir Ilanith, l'univers des nains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Découvrir Ilanith, l'univers des nains
» [Mortels vs Nains] 2000 pts
» Orques et gobz VS Nains en 1500 pts
» Nains Vs Elfe noirs 2000 pts
» Dark Heresy - Un JdR dans l' univers de 40K

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 3 Cercles :: Les jeux de rôle actuels :: Les jeux de rôle en stand-by pour le moment :: Ilanith-
Sauter vers: